nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Un coroner soutient le droit de refuser une transfusion sanguine, même en danger de mort

Un coroner soutient le droit de refuser une transfusion sanguine, même en danger de mort

Le coroner Luc Malouin soutient que chaque personne au Québec a la liberté de refuser qu'on lui administre un produit sanguin ou une transfusion sanguine, même si un tel refus peut l'exposer à une mort imminente.

Il a enquêté au cours des derniers mois sur les décès de Mirlande Cadet et d'Éloïse Dupuis, deux témoins de Jéhovah qui ont refusé ces procédures à la suite d'un accouchement.

Mirlande Cadet est morte deux jours après son accouchement, en octobre 2016 à Montréal, après un délai pour accepter avec l'accord de son conjoint de recevoir les transfusions.

Éloïse Dupuis est morte à Lévis le même mois, sept jours après son admission en maison de naissance. Le coroner a conclu que la communauté religieuse n'avait pas eu d'influence indue.  

Croyances religieuses: Éloïse Dupuis a préféré la mort aux transfusions sanguines selon le rapport du coroner déposé par Luc Malouin.

il y a 10 jours


Les nuits des Laurentides
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.