nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Tecsult a versé des contributions illégales à sept villes des Laurentides, selon deux ex-cadres

Tecsult a versé des contributions illégales à sept villes des Laurentides, selon deux ex-cadres

Marc Gendron ancien patron de la firme Tecsult

 Sept administrations municipales des Laurentides ont reçu des pots-de-vin en échange de contrats, soutiennent deux anciens cadres de la firme de génie-conseil Tecsult.

L'un des témoins a déclaré avoir allongé 500 000 dollars en cinq ans à Saint-Jérôme dans le cadre d'un projet majeur d'infrastructures de 69 M $.

Les deux hommes ont affirmé, également, avoir versé des ristournes, en argent comptant, à Blainville, Mirabel, Sainte-Thérèse, Lachute, Boisbriand et Saint-Hippolyte pour l'obtention de contrats pour leur entreprise.

Les deux ingénieurs n'ont pas mentionné à quelle période dans le temps ces contributions illégales ont été faites, toutefois selon l'un d'eux ces manoeuvres ont cessé lors du rachat de Tecsult par Aecom en 2008.

Marc Gendron et Roger Desbois ont fait ces révélations dans le cadre du procès de l'homme d'affaires Tony Accurso et de son rôle joué dans le réseau de corruption de collusion de contrats publics à Laval.

 


Les nuits des Laurentides
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.